La carte anti-RFID : l’objet publicitaire qui protège le portefeuille

0

Simple rectangle de PVC à insérer dans le portefeuille, la carte anti-RFID crée une barrière protectrice autour des cartes de paiement sans contact. Mieux que la carte de visite : un objet publicitaire innovant avec un impact fort et qui rend un vrai service. Explications.

Vous avez dit « anti-RFID » ?

Le sigle RFID, qui signifie littéralement radio frequency identification, concerne de nombreux objets de la vie courante : cartes de transports en commun, badges de sécurité au travail, cartes de paiement, passeports électroniques… Ceux-ci contiennent des puces spécifiques qui communiquent avec un lecteur grâce à des ondes de fréquence plus ou moins haute. C’est ce qui se produit lorsque vous effectuez un paiement sans contact.

Les dispositifs anti-RFID servent tout simplement à se protéger des pickpockets électroniques. Ils aident à éviter le vol de données personnelles ou de coordonnées bancaires à distance. Un complément idéal au sac à dos anti-vol !

Une carte à glisser dans le portefeuille, et c’est tout

Il existe pléthore de systèmes de protection anti-RFID, dont les portefeuilles, les étuis et les porte-cartes. Mais aussi la carte seule, qui se révèle encore plus pratique : il suffit de la glisser à l’intérieur d’un portefeuille avec les autres cartes RFID ou NFC pour les rendre invisibles.

La carte anti-RFD crée un champ magnétique et joue un rôle de bouclier. Elle permet aussi de ne pas changer ses habitudes ni ses accessoires. Sans compter que les portefeuilles ou étuis anti-RFID ne sont pas toujours au top de l’esthétisme.

La carte anti-RFID possède une grande surface de marquage et peut être utilisée comme carte de visite

De sérieux atouts pour communiquer

La carte anti-RFID fait partie de ces produits innovants qui peuvent être employés dans une stratégie de communication par l’objet. D’abord par son caractère utile : les Français sont friands de goodies dont ils peuvent se servir au quotidien. Contrairement à d’autres objets que l’on peut oublier facilement au fond d’un tiroir, la carte anti-RFID est visible tous les jours par son propriétaire dès qu’il ouvre son portefeuille.

Ses autres points forts : un faible coût permettant une diffusion large et une forte valeur perçue par le client qui la reçoit. Sans oublier sa vaste surface de marquage, qui peut faire de cette carte anti-RFID une carte de visite premium et un vecteur d’image de qualité et de sécurité.

 

Photo by Two Paddles Axe and Leatherwork on Unsplash

Partager.

A propos de l'auteur

Répondre

un × 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.