Comment choisir une casquette en communication par l’objet ?

0

Je vais vous parler d’un autre grand classique de l’objet publicitaire : la casquette. Intemporelle, utile et visible, elle représente un véritable atout pour véhiculer une image ou représenter une entreprise.

La casquette, un espace publicitaire à part entière

Il faut tout d’abord savoir que la casquette est un incontournable de l’habillement au même titre que le t-shirt. Pour se couvrir la tête à la plage, pour faire du sport ou simplement comme accessoire de mode, ses utilisations se déclinent de multiples façons. Hommes, femmes, enfants, tout le monde la porte. Et en plus d’être unisexe, la casquette s’affranchit des contraintes de taille et de saison, pour une fabrication et une distribution plus aisées.

En communication, la casquette est omniprésente. Comme dans le sport, où les clubs la proposent aux supporters et où les champions la revêtent sur les podiums pour représenter leur équipe ou leur sponsor. C’est le cas lors du Tour de France par exemple.

Mieux encore, la casquette devient unique par son caractère personnalisable. Réalisée selon vos goûts, vos besoins, et surtout à l’image de votre entreprise, elle ne passe pas inaperçue. Avec son excellente visibilité, elle se montre idéale pour diffuser un logo ou une marque et fait partie des articles faciles à proposer dans un welcome pack. Autre avantage : au-delà de 100 exemplaires, il est possible de la commander sur-mesure.

comment choisir sa casquette

Les critères pour choisir une casquette

Je vous conseille de bien choisir le modèle de votre casquette. Pour cela, il faut s’intéresser de plus près à ses caractéristiques.

Quelle forme ?

  • La visière : elle peut être plate ou courbée. Sa longueur a également de l’importance, courte ou longue.
  • La couronne : elle peut être plus ou moins rigide : bombée grâce à du thermocollant ou déstructurée sans thermocollant.
  • L’attache : le snapback, en plastique avec des boutons de pression, est le système plus répandu. Plus précis, le strapback se compose d’une boucle et d’une lanière. Ou encore le fitted, sans attache.

Quelle matière ?

  • Les indétrônables : en coton, polyester, acrylique… le tissu c’est la base de la casquette.
  • Les vintages : en cuir ou en filet, la casquette peut se parer d’une allure chic ou plus décontractée.
  • Les originales : une visière en velours ou en bambou et une couronne en tissu, les bi-matières sont les casquettes les plus étonnantes.

Quelle technique de marquage ?

  • La broderie : sans contestation le marquage le plus utilisé pour son aspect toujours harmonieux. Il en existe plusieurs sortes, en 3D, plate, en chainette, au fil, métallique etc.
  • Le marquage à chaud : également appelée dorure, cette finition très esthétique donne de la valeur ajoutée au produit.
  • L’impression : le flocage, la sérigraphie, le transfert ou encore la sublimation font aussi partie des techniques les plus répandues.
  • L’application de tissu : technique de couture très répandue, elle est idéale pour dynamiser une casquette unie.
  • Le patch en silicone : extrêmement résistant et applicable sur n’importe quel tissu, il est aussi très tendance.
  • L’étiquette tissée : cousue directement sur la casquette, elle lui donne du relief.

Enfin, je vous recommande de privilégier des couleurs en lien avec votre charte graphique et votre logo, que vous choisissiez un modèle uni, bicolore ou multicolore. Sobre ou fantaisie, à la pointe de la tendance ou plus intemporelle, la casquette se doit aussi de représenter les valeurs de votre organisation.

Besoin de conseils personnalisés pour choisir une casquette ? N’hésitez pas à nous contacter.

Les critères pour bien choisir une casquette

Partager.

A propos de l'auteur

Répondre

5 × cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.