4 idées d’utilisation du Notabloc pour une notoriété au top

2

Le Notabloc est une fourniture de bureau bien connue pour son côté pense-bête. Mais il existe mille et une façons d’utiliser des notes repositionnables : les connaissez-vous ?

Star des objets publicitaires et des bureaux les plus organisés, le Notabloc s’invite un peu partout dans l’environnement professionnel quitte même à servir de décoration. Soit autant d’opportunités de s’offrir un peu plus de visibilité et d’accroître sa notoriété !

Agile sur un tableau de tâches

Parmi les méthodes dites « agiles », la Scrum (de l’anglais mêlée) est sûrement l’une des plus employées. Au moyen d’un tableau de tâches (kanban), les membres d’une équipe peuvent visualiser l’avancée d’un projet et s’organiser de manière efficace. Ici, le Notabloc est dédié à la matérialisation des tâches : chacune d’entre elle est écrite sur une note repositionnable à déplacer dans le tableau en fonction de son évolution. Et bien sûr, il est possible de hiérarchiser les tâches grâce à des notes de tailles ou de couleurs différentes.

Participatif sur un mur d’idées ou de questions

Rien de tel pour inciter les salariés d’une entreprise à s’exprimer en réunion ou pendant un séminaire. Demandez à vos collaborateurs d’écrire leurs idées et/ou questions sur des notes repositionnables et de venir les coller sur un mur ou un tableau dédié. Ensuite, place au débat ! Ludique et simple à mettre en œuvre, ce moyen offre à chacun la possibilité de donner son avis et déstresse les plus timides.

Interactif pendant une conférence ou un colloque

Sur un principe similaire au précédent, le public d’une table ronde peut noter ses questions sur des notes repositionnables. Après avoir collecté ces notes, les intervenants peuvent rebondir sur les interrogations de l’audience. Là aussi, cela évite aux personnes les plus discrètes de devoir prendre la parole sans pour autant se passer de poser une question intéressante.

Décoratif sur des fenêtres de bureaux

L’idée est peut-être un peu datée, mais elle reste vraiment sympa. En 2011, à l’époque de la « Post-it War », de nombreuses entreprises s’étaient livrées à la confection de fresques toutes en notes repositionnables représentant des personnages issus de dessins animés ou de jeux vidéo. Et si vous relanciez une guerre des Notabloc ?

Pense-bête : comment maintenir à plat des notes repositionnables ?

L’astuce réside dans la manière de détacher chaque note du bloc. En décollant une note par le bas, elle reste souvent courbée. Essayez de procéder en attrapant la feuille par le côté, cela devrait vous changer la vie !

 

Photo : © Ignacio Palomo Duarte – Flickr, Creative Commons 2.0

Partager.

A propos de l'auteur

2 commentaires

  1. Il y a 1000 façon de s’en servir ! Perso je m’en colle sur le front pour jouer à Amnesia (« qui suis-je ? ») avec mes amis et apprendre le piano à fiston en collant des bouts de post-il numérotés sur les touches 🙂

Répondre

quatre × un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.