Créer une collection de produits dérivés : l’exemple du Pavillon Rose

0

Le savoir-faire de la communication par l’objet, c’est aussi être capable de concevoir une collection de produits complète et sur-mesure, comme cela a été fait pour le Pavillon Rose. Ce lieu emblématique vient de rouvrir ses portes au cœur de la station thermale de La Roche-Posay, avec un restaurant et une boutique.

Un travail d’équipe avec le client et le designer du logo

Parmi les premières étapes indispensables à la création d’une collection de produits dérivés, la rencontre avec le client pour connaître ses besoins. « Nous avons également rencontré la personne qui a designé le logo du Pavillon Rose » précise Christophe Plassard de la Société Baillard. Pour procéder au marquage d’objets, il est impératif de respecter la charte graphique du client. « Travailler en collaboration avec le designer du logo nous a permis de lui assurer que nous n’allions pas abîmer son œuvre ». En l’occurrence, un rossignol, emblème du Pavillon Rose.

Une gamme de produits dérivés sur-mesure

Le Pavillon Rose propose une collection unique de produits dérivés« Nous ne sommes pas que négociants », explique Christophe Plassard. Créer une collection d’objets nécessite un accompagnement complet « y compris pour un banal crayon qu’il faut tout de même savoir faire ! »

Au total, la collection proposée par le Pavillon Rose se compose d’une vingtaine d’objets. Certains ont simplement nécessité un marquage sur stock, mais d’autres ont été conçus de A à Z pour proposer des articles sur-mesure conformément aux demandes du Pavillon Rose. A la boutique, il est désormais possible de s’offrir un chapeau Panama, un foulard en coton bio, des carnets ou encore des objets de décoration et d’art de la table d’inspiration poétique et tous frappés d’un rossignol.

En savoir plus sur le Pavillon Rose de La Roche-Posay

Le Pavillon Rose est le bâtiment où tout a commencé pour la station thermale de La Roche-Posay. Aujourd’hui, il abrite l’association Aqualibre dédiée à l’accompagnement des patients en suites de cancer ou atteintes de lésions cutanées. Le lieu propose régulièrement des conférences et des ateliers de maquillage pour améliorer la qualité de vie des curistes, mais aussi un restaurant, une épicerie fine et une boutique.

Partager.

A propos de l'auteur

Répondre

quinze − onze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.